La dette des pays européens continue d’augmenter

Les pays membres de l’Union européenne et de la zone euro ont vu leur dette publique augmenter entre 2012 et 2013. Même constat en France, malgré les mesures d’austérité.

Maxence Kagni  • 23 juillet 2013 abonné·es

La dette publique de la zone euro augmente. Selon Eurostat, elle a atteint 92,2 % du produit intérieur brut (PIB, ensemble de la « production de richesse » dans la zone) à la fin du premier trimestre 2013. Elle n'était « que » de 88,2 % un an plus tôt.

Dette publique (en % du PIB) | Infographics

La France, elle aussi, a connu une hausse de sa dette, qui est passée de 88,9 % à 91,9 %. Les budgets d'austérité pour les années 2012 et 2013, auquel devrait succéder un autre budget marqué par des économies importantes, ont échoué à la réduire.

Une raison pour le gouvernement de réduire encore les dépenses ? Les chiffres publiés par Eurostat montrent le contraire. Parmi les 27 membres de l'Union européenne, la Grèce, l'Irlande, L'Espagne et le Portugal, pourtant accablés par l'austérité, sont les pays qui ont connu la plus importante hausse de leur dette nationale. En un an, celle de la Grèce est par exemple passée de

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Économie
Temps de lecture : 1 minute