EELV, mince bilan

La question de la « ligne rouge » franchie ou non par le gouvernement a été écartée à Marseille, mais elle devrait diviser lors du congrès de novembre.

Politis  • 28 août 2013 abonné·es

Deux heures : c’est la durée consacrée au premier bilan de la participation au gouvernement d’Europe Écologie-Les Verts, présenté la semaine dernière lors des journées d’été du mouvement tenues à Marseille (22-24 août). Une militante s’étonne de cette portion congrue : « Cela ne saurait être qu’un début ! » Personne ne renchérit dans l’assistance. Pourtant, l’an I du quinquennat de François Hollande aura cumulé les déconvenues pour les écologistes. La plus grande satisfaction du député François de Rugy et du sénateur Jean-Vincent Placé ? « Le

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Politique
Temps de lecture : 6 minutes