Cheveux blancs sans racines

Invisibles , la pièce de Nasser Djemaï sur ces « chibanis » privés de retraite par la loi française en cas de retour au pays, connaît un grand succès.

Gilles Costaz  • 5 septembre 2013 abonné·es

Le théâtre français, heureusement, s’est quelquefois intéressé au sort des travailleurs algériens en France. Il y a même eu de très belles pièces, mais Invisibles, de Nasser Djemaï, est sans doute l’une des plus saisissantes, parce qu’elle est un admirable

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Théâtre
Temps de lecture : 3 minutes