Édition : « La grande bataille, c’est la réhabilitation du contenu »

Face à l’inflation des titres et aux taux de retour inquiétants, les Éditions de la Différence lancent un réseau de diffusion plus respectueux des libraires et du public. Colette Lambrichs et Claude Mineraud.

La crise de l’édition est fréquemment évoquée. Au mois de mars, quand revient le traditionnel salon du Livre, les chiffres pleuvent. Le « marché », nous dit-on, recule. Moins 1,7% en 2012. On se console en affichant la « vitalité » de la production : 65 000 ouvrages publiés l’an dernier. Dans l’entretien qui suit, Claude Mineraud, président des Éditions de la Différence, et Colette Lambrichs, directrice littéraire, nous parlent également de « crise », mais avec d’autres mots. Ce que les uns appellent «…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le goût subtil de la gentrification

Société
par ,

 lire   partager

Articles récents