Le travail des enfants en recul

Il n’en reste pas moins que 168 millions de gamins travaillaient encore en 2012.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Si, en 2000, on estimait à 246 millions le nombre d’enfants de moins de 15 ans contraints à travailler, le dernier rapport de l’Organisation internationale du travail (OIT) a enregistré une baisse importante, douze ans après. Il n’en reste pas moins vrai que 168 millions de gamins travaillaient encore en 2012, soit environ 11 % de la population mondiale des enfants. Un fléau qui touche principalement la zone Asie-Pacifique et l’Afrique subsaharienne, avec plus d’un enfant sur cinq exploité.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents