Les doigts dans le zen

Je me suis équipé d’une panoplie d’ennemi public n° 1 de l’industrie du tabac.

Je préfère te prévenir : je vais arrêter de fumer. La dernière fois, j’ai tenu cinq mois. Les doigts dans le zen, comme disent les punks nippons. (Puis j’ai acheté une centaine de paquets de clopes – pour me venger.) Cette fois-ci, je me suis fabriqué un programme en douze étapes – façon Sarkoziques anonymes. Première étape : je me suis équipé d’une panoplie d’ennemi public numéro 1 de l’industrie du tabac. Genre : j’ai acheté une cigarette électronique. Nous parlons ici d’un objet particulièrement élégant…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le goût subtil de la gentrification

Société
par ,

 lire   partager

Articles récents