Les socialistes en pleine morosité

Des parlementaires s’alarment d’une politique de plus en plus critiquée par la base.

Remonter le moral des troupes. Alors que députés et sénateurs sont de plus en plus nombreux à faire part de leurs doutes face à une politique dont les résultats tardent à se faire sentir, les organisateurs des journées parlementaires du PS, qui se tenaient lundi et mardi à Bordeaux, se sont efforcés de les convaincre que le gouvernement était sur la bonne voie. Avec un seul mot d’ordre : « Oui, ça change ! » Et la ferme volonté de couper court aux critiques qui, depuis quelques semaines, montent sur la…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents