Un actif sur trois a déjà pensé au suicide

Un actif sur trois a déjà pensé au suicide. À l’occasion de la journée mondiale contre le suicide, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, doit annoncer la création d’un observatoire du suicide.

Ingrid Merckx  • 10 septembre 2013
Partager :

Ce 10 septembre, pour la journée mondiale contre le suicide , paraît un chiffre qui fait froid dans le dos : un actif sur trois a déjà pensé à se suicider. C’est ce que révèle une étude réalisée par le cabinet de prévention des risques Technologia. 12 % des Français au travail ont été confrontés au suicide dans leur entourage pendant les 12 derniers mois. 15 % des entreprises sont concernées. Mais seul 1 actif sur 3 aurait conscience de cette surmortalité due au suicide et propre à la France.

Pourtant, avec plus de 10 000 morts par an et 200 000 tentatives, la France se connaît un taux de suicides de 14,7 pour 100 000 habitants, alors que la moyenne dans l’Union européenne se situe à 10,2 pour 100 000.

En outre, les vagues de suicide au travail se succèdent dans des entreprises comme Orange-France Télécom ou La Poste mais aussi à Pôle emploi et à l’Éducation nationale.

69 % des sondés estiment que ce taux est imputable à la crise, 87 % jugent que les pouvoirs publics n’en font pas assez et 63 % que la réponse de leur employeur est inadaptée.

Ce 10 septembre 2013, la ministre de la Santé, Marisol Touraine doit annoncer la création d’un observatoire du suicide. Le cabinet Technologia a milité pour son ouverture.

Santé
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don