Israël : Funérailles d’un rabbin d’extrême droite

Plus de 700 000 personnes ont défilé en hommage à Ovadia Yossef.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Plus de 700 000 personnes ont défilé en hommage au rabbin Ovadia Yossef, décédé le 7 octobre à l’âge de 93 ans. Ses funérailles sont, selon la police, les plus grandes jamais vues en Israël, où la population juive est estimée à 6 millions de personnes. Le rabbin, influent leader religieux et dirigeant politique du parti ultra-orthodoxe séfarade Shass, très à droite de l’échiquier politique, avait pourtant à plusieurs reprises provoqué le scandale par ses déclarations contre les Palestiniens et les Arabes en général, traités de « fourmis » ou de « serpents » au début des années 2000.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents