Qui veut suspendre la réforme des rythmes scolaires ?

À Paris et à Aubervilliers, les enseignants réclament le report de la réforme. Des élus de l’opposition s’engouffrent dans la brèche.

Ingrid Merckx  • 10 octobre 2013 abonné·es

La décision fut difficile à prendre. Mais, le 5 octobre, le Snuipp Paris a tranché : le syndicat majoritaire des enseignants du primaire « exige l’arrêt du dispositif » mettant en place la réforme des rythmes scolaires dans la capitale. Les

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société
Temps de lecture : 3 minutes