Des «Jours heureux» qui font beaucoup parler

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Le film de Gilles Perret les Jours heureux suscite un intérêt qui ne se dément pas. En troisième semaine d'exploitation, il est visible dans un nombre croissant de villes et de salles. L'histoire du programme du Conseil national de la Résistance suscite depuis quelques années un regain d'intérêt. Une curiosité explicable par la disparition des derniers témoins et acteurs de ce temps mais aussi motivée par les incessantes attaques du libéralisme contre le modèle social pensé au cœur de la Résistance et mis en œuvre à la Libération.

Le film est ainsi porté par le bouche-à-oreille, notamment sur les réseaux sociaux, et la programmation, à un rythme soutenu, de débats autour du film. Les sujets de discussion qu'il suscite sont des plus variés : l'histoire, la République, la justice, l'économie, le droit du travail et même l'écologie. De quoi alimenter les réflexions politiques et les projets de société.

À noter dans la liste publiée sur le site du film:

  • Vendredi 22 novembre à 20 h 30 , cinéma Lincoln, Paris VIIIe, avec Ian Brossat (PCF), porte-parole communiste d'Anne Hidalgo, et Pierre-Yves Bournazel (UMP), porte-parole de Nathalie Kosciusko-Morizet : « L'héritage du programme du CNR aujourd'hui ».

  • Dimanche 24 novembre à 16 h 20 , cinéma Espace Saint-Michel, Paris Ve, avec Gérard Filoche (PS), inspecteur du travail : « Droit du travail et “Jours heureux” depuis 1945 ».

  • Mardi 26 novembre à 19 h 30 , cinéma Le Mercury, Nice (06), avec Bernard Friot, économiste et sociologue, débat animé par Marianne Roméo, de l'association L'ÉCLAT/Villa Arson : « Salaires, retraites, solidarité : quels “Jours heureux” aujourd'hui ? ».

  • Mardi 26 novembre à 20 h 10 , cinéma Espace Saint-Michel, Paris Ve, avec Éric Coquerel (Parti de gauche), conseiller spécial de Jean-Luc Mélenchon, et Nicolas Dupont-Aignan, député et président de Debout la République :
    « Quelle nouvelle République pour réaliser de nouveaux “Jours heureux” ? ».
    Politis.fr y sera et fera un compte rendu de ce débat dans les jours qui suivront.

  • Jeudi 28 novembre à 20 h , cinéma Espace Saint-Michel, Paris Ve, avec Bernard Friot, économiste et sociologue: « Salaires, retraites, solidarité : quels “Jours heureux” aujourd'hui ? ».

  • Lundi 16 décembre à 19 h , Parlement européen, salle Yehudi-Menuhin, Bruxelles (Belgique), avec Léon Landini, résistant FTP-Main d'œuvre Immigrée et protagoniste du film, Karima Delli (EELV), Jean-Jacob Bicep (EELV) et Marie-Christine Vergiat (FDG) : « Quelle Europe pour de nouveaux “Jours heureux” ? ».

BA "Les Jours Heureux" Gilles Perret par leimal74


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.