Élèves sans papiers

Abderazak Moukharbich, de nationalité marocaine, élève en bac pro, a été arrêté et placé en rétention.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


« Un lycéen parisien en rétention », alertait RESF le 11 novembre. Abderazak Moukharbich, de nationalité marocaine, élève en bac pro au lycée Chennevière-Malézieux à Paris (XIIe), a été arrêté dans le train à Angers le 10 novembre et placé en rétention à Rennes. Jeune majeur, parrainé par la mairie du XIe arrondissement de Paris, il risque d’être expulsé. Provocation ou maladresse ? Un collectif comprenant notamment le Syndicat général des lycéens (SGL), le Mouvement inter-lycées indépendant (Mili), l’UNL, ainsi que la Cimade, RESF et le Gisti, appelle à une manifestation nationale le 16 novembre.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents