Le Soudan, nouvel enjeu énergétique et stratégique

Selon Abdessalam Kleiche, malgré la répression et les atteintes aux droits de l’homme, le pays est un objet de convoitise de grandes puissances peu regardantes.

Fin septembre, un mouvement de contestation a secoué le Soudan. Dès le début, les manifestants ont scandé des slogans entendus dans beaucoup de pays arabes : « Nous voulons la chute du régime. » Ces manifestations, sans précédent depuis l’arrivée au pouvoir d’Omar el-Béchir par un coup d’État militaire en 1989, ont fait suite à l’annonce, le 22 septembre, de mesures d’austérité : coupes dans les subventions, hausse des prix du carburant (+ 60 %) et des denrées alimentaires. Ce plan d’ajustement structurel…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Au lycée, le SOS des SES

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.