L’impôt et le citoyen

Les voix qui s’élèvent aujourd’hui contre la fiscalité oublient que celle-ci a accompagné la mise en place de la République.

Camille Selosse  • 7 novembre 2013 abonné·es

C’était il y a tout juste cent ans. Le 24 octobre 1913, Jean Jaurès défendait le projet d’impôt sur le revenu du Parti socialiste : un impôt « progressif et global » servant « à doter vraiment et substantiellement les grandes œuvres de solidarité sociale ». Mais l’imminence du conflit avec l’Allemagne en

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 3 minutes