Dossier : Pénalisation des clients de prostitué(e)s : Une loi perverse

Prostitution : ce que changera la loi

La pénalisation du client sortirait les personnes prostituées de la délinquance, mais elle aggraverait encore leur précarité.

Le fossé est grand entre l’escort-girl occasionnelle et la victime de traite en situation irrégulière. La « prostitution forcée » regroupe majoritairement des migrantes victimes de réseaux ou contraintes par le remboursement de leur dette à un passeur. La « prostitution choisie » rassemble des Françaises qui clament leur indépendance et refusent d’être considérées comme des victimes. Cette notion est cependant contestée : « Le choix est biaisé puisqu’il est, pour la plupart, contraint par la précarité…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le bac des uns et le bac des autres

Culture
par ,

 lire   partager

Articles récents