Dossier : Pénalisation des clients de prostitué(e)s : Une loi perverse

Prostitution : « On nous met en danger ! »

Plusieurs personnes prostituées donnent leur opinion sur le projet de loi visant à pénaliser les clients. La plupart craignent une dégradation de leurs conditions d’existence.

Petite, menue, une crinière blanche lui retombant sur les épaules, Geneviève râle : « Font chier avec leurs photos… » Des prostituées font bloc contre un kiosque. Des Chinoises et des Africaines portent un masque blanc pour décourager les photographes. Ceux-ci se rabattent sur les transsexuelles latino-américaines qui rient et chantent. Des membres du Strass, syndicat du travail sexuel, clament dans des mégaphones : « Pute sans clients cherche poste au gouvernement. » Place de Clichy, à Paris, le 26…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents