Roanne, capitale des libertés syndicales

Michel Soudais  • 5 novembre 2013 abonné·es

Des milliers de manifestants venus de toute la France , dont le leader de la CGT Thierry Lepaon, sont à Roanne pour soutenir cinq cégétistes convoqués une nouvelle fois devant le tribunal correctionnel. Ils n'ont détruit aucun portique écotaxe, n'ont pas jeté de chrysanthèmes sur les forces de l'ordre, ni détruit le portail d'une sous-préfecture à coup de

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société Travail
Temps de lecture : 3 minutes