Selon le PS, «le vote bloqué déshonore et discrédite…»

Michel Soudais  • 25 novembre 2013 abonné·es

Demain, les députés sont appelés à se prononcer sur la réforme des retraites par un vote bloqué. C’est-à-dire sans examiner les sous-amendements déposés par tous les groupes parlementaires de gauche, PS mis à part.

Cette procédure anti-parlementaire, qui a permis au gouvernement d'écourter les débats jeudi, avait déjà été utilisée par le gouvernement Fillon au Sénat, en octobre 2010, pour museler l'opposition à sa réforme des... retraites.

«Ce contournement du Parlement est scandaleux» , dénonçait alors le Parti socialiste dans un communiqué titré: «Le vote bloqué déshonore et discrédite le gouvernement et le Président.»

Lire le communiqué du PS dans son intégralité

Le vote bloqué déshonore et

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Économie Travail
Temps de lecture : 2 minutes