Fin de vie : les propositions ambitieuses de la conférence de citoyens

Étape majeure du débat sur la fin de vie, une conférence de citoyens se prononce pour le développement massif des soins palliatifs, le droit au suicide assisté et des exceptions d’euthanasie.

Informer la presse avant le politique. Ainsi en a décidé la conférence de citoyens sur la fin de vie, rendant public son avis le 16 décembre à Paris. De telles conférences sur des sujets de bioéthique, il n’y en a pas tous les quatre matins. Les plus récentes, favorables à la recherche sur l’embryon, l’adoption par des couples homosexuels et le don d’organes, « ont été oubliées quand les débats ont eu lieu » , a regretté Jean-Claude Ameisen, président du Comité consultatif national d’éthique (CCNE). D’où…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.