Le monde au bout du fil

Sur RFI, Juan Gomez assure chaque jour une émission interactive avec les auditeurs de tous pays. Un espace de réflexion pointu et remarquablement conduit.

Après l’assassinat d’une journaliste et d’un technicien, Ghislaine Dupond et Claude Verlon, le 2 novembre, le sujet est encore douloureux dans les mémoires quand Juan Gomez consacre son émission, ce jeudi 28 novembre, à un tour d’horizon de la liberté de la presse sur le continent africain, bien au-delà du seul cas de RFI. Un sujet qui rebondit sur la décision de l’ONU, décrétant une journée internationale contre l’impunité des crimes commis contre les journalistes, précisément le 2 novembre. Au bout du…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents