Gramsci et la Bretagne

En se mêlant de la lutte de Notre-Dame-des-Landes, le bloc patronal des bonnets rouges risque de se prendre un râteau.

Ainsi, le maire de Carhaix, leader des « bonnets rouges », appelle avec nous à la grande manif contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, le 22 février ! Je m’étais déjà étonné que le NPA ou l’Union démocratique bretonne (UDB) se joignent aux manifs des bonnets rouges, rassemblant, contre la taxe poids lourds, patrons de l’agroalimentaire ou de la distribution et syndicalistes de la FNSEA et de Force ouvrière, tandis que la CGT, la CFDT et la Confédération paysanne, majoritaires chez les travailleurs de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.