Printemps français : Béatrice Bourges ne craint (toujours pas) le ridicule

Une destitution de François Hollande ? Béatrice Bourges, l'exige, et pour cela, elle n'hésitera pas à se mettre en grève de la faim. L’annonce a été faite à l’issue de la manifestation anti-Hollande, ce «Jour de colère» qui a réuni pêle-mêle marcheurs de la Manif’ pour tous, groupuscules d’extrême-droite, adeptes de la quenelle, identitaires et intégristes catholiques. La porte-parole du Printemps français, frange radicalisée de la Manif’ pour tous, demande que le parlement entame une procédure de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents