Dossier : PMA-GPA, nucléaire, françafrique, euro... Les débats interdits

Tribune : la religion du nucléaire

Nul argument éthique ou stratégique ne peut détruire ce culte.

Si, le 15 juillet 2012, François Hollande a réaffirmé son « attachement irréductible » à la dissuasion nucléaire, dès le 15 octobre 2009, le général Bernard Norlain avait cosigné, avec Michel Rocard, Alain Juppé et Alain Richard, une tribune dans le Monde pour plaider en faveur du désarmement nucléaire, France comprise. En 2013, Paul Quilès appelle la dissuasion « une illusion, coûteuse et dangereuse ». Rocard, Quilès et Norlain se sont ralliés à sa suppression pour des raisons stratégiques plutôt…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.