Aides et Act Up en faillite ?

Les associations de lutte contre le VIH et de défense des malades sont menacées du fait de sérieuses difficultés financières.

Depuis le 24 mars, Act Up-Paris est en cessation de paiement. Ses militants ont approuvé, lors de leur dernière réunion hebdomadaire du 20 mars, la procédure initiant son redressement judiciaire. Fin janvier déjà, sept de ses huit salariés avaient été mis au chômage technique, après le non-renouvellement de deux autres en décembre. Alors que les discriminations envers les malades du sida, souvent dans une grande précarité, n’ont jamais cessé et que les contaminations par le VIH demeurent à un niveau très…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Macron, l’Europe et Poutine

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.