Ces travaux « de femmes »…

La division sexuelle des tâches, au-delà des questions salariales et de travail domestique, est une inégalité toujours vive aujourd’hui.

Olivier Doubre  • 6 mars 2014 abonné·es

Dame-pipi, femme de ménage, femme au foyer, assistante sociale, nourrice… Dès leur intitulé, ces emplois, souvent subalternes ou tournés vers le soin, sont considérés comme « naturellement » féminins. Des emplois « pour » les femmes, en somme. Dans un ouvrage précurseur paru en 1964, la Condition de la Française d’aujourd’hui  [^2], les sociologues féministes Andrée Michel et Geneviève Texier retraçaient l’histoire de « la conquête

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Idées
Temps de lecture : 4 minutes