Prisons : Alerte sur l’accès aux droits et aux soins

Dans son bilan 2013, le contrôleur général des lieux de privation de liberté alerte sur les pressions exercées sur les détenus qui chercheraient à faire valoir leurs droits.

Politis  • 13 mars 2014
Partager :

Dans son bilan 2013, rendu public le 11 mars, le contrôleur général des lieux de privation de liberté, Jean-Marie Delarue, alerte notamment sur les pressions exercées par l’administration pénitentiaire sur les détenus qui chercheraient à faire valoir leur accès aux droits. Autre constat, la situation alarmante des prisonniers présentant un trouble psychiatrique : Jean-Marie Delarue note la solitude des malades, le manque d’accès aux soins, l’inadéquation de leurs conditions de détention avec leur situation médicale. La dernière analyse des troubles psychiatriques en prison (2004) soulignait que 8 hommes sur 10 et 7 femmes sur 10 présentaient au moins un trouble psychiatrique.

Société
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don