Réveil en fanfare

Géniale bricoleuse, la compagnie Turak fait l’éloge musical du système D.

Anaïs Heluin  • 20 mars 2014 abonné·es

«Theater occupied », « Orkestra on strike » , « L’Avenir c’est deux mains »… Au milieu d’un fatras d’objets d’abord indistincts,

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Théâtre
Temps de lecture : 1 minute