A Gaza, la non-violence prend l'eau

Une explosion a partiellement coulé le bateau de solidarité internationale Arche de Gaza , dans le port palestinien.

A 3h45 dans la nuit du 28 au 29 avril, la personne de garde sur le bateau aurait été alertée par téléphone d’une attaque «imminente» , selon un communiqué de l’association Gaza’s Ark. L’explosion a lieu cinq minutes plus tard, coulant partiellement l’embarcation. La personne de garde n’est pas blessée, mais est transportée à l’hôpital pour des examens. Gaza’s Ark fait partie de la coalition internationale de la Flotille de la Liberté, projet de lutte non-violente contre le blocus de Gaza. Ce bateau était…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents