« Le Monde » contre le Général

Joseph Beauregard et Laurent Greilsamer retracent le duel qui opposa Hubert Beuve-Méry à De Gaulle. En jeu, l’exercice du pouvoir présidentiel et l’indépendance du journal.

La guerre avait révélé « le corps bouleversé de la France », selon l’expression de De Gaulle. Le tableau apparaît sombre : paupérisation, conditions sanitaires déplorables, villes en ruines, ravitaillement défaillant. On répare, on rebâtit, on redresse. La France s’inscrit dans le « re ». On écrit et on imprime de nouveau. Cent quatre-vingts quotidiens sortent alors de l’ombre. Parmi eux, Combat, Libération, Franc-Tireur. Journal collabo, le Temps est banni. Sur ses cendres, De Gaulle confie à Hubert…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents