Le programme de Valls n’obtient qu’une majorité très relative

Michel Soudais  • 29 avril 2014 abonné·es

Les députés ont approuvé le programme de stabilité que le Premier ministre transmettra à la Commission européenne, le 7 mai, par 265 voix « pour », 232 voix « contre ». Il y a eu 67 abstentions, dont 41 députés socialistes. Manuel Valls a donc obtenu la majorité comme il l'escomptait : sans recours à des voix venues du centre ou de la droite puisque les votes « pour » de trois membres du groupe UDI (Meyer Habib, Jonas Tahuaitu et Jean-Paul Tuaiva) et d'un UMP (Frédéric Lefebvre) n'auront pas été déterminants. Pour avoir la majorité absolue, calculée en référence aux seuls suffrages exprimés, il fallait obtenir 249 voix.

Lire >

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Politique Économie
Temps de lecture : 3 minutes