Roms : je pointe et tu te tires

Les flics du 6e arrondissement de Paris sont invités à « localiser les familles roms » puis à les « évincer systématiquement ».
Politis  • 17 avril 2014
Partager :

C’est une discrète note qui circulait au commissariat du très chic VIe arrondissement de Paris. Rendue publique mardi par le Parisien, son contenu fait froid dans le dos. Elle invite en effet les flics locaux à « localiser les familles roms » puis à les « évincer systématiquement », qu’elles soient « avec ou sans enfants, avec ou sans animaux » (sic). Une sympathique petite chasse à l’homme qui, si elle est complètement illégale, n’a pas ému plus que ça le maire UMP du VIe : « On joue sur les mots », a balayé Jean-Pierre Lecoq, qui n’a « pas [été] choqué » par cette circulaire. Et à qui le ciblage d’une population selon des critères ethniques afin de s’en débarrasser ne rappelle vraiment rien de rien… « Ce qui me choque, s’est en revanche lamenté l’édile des beaux quartiers, c’est de voir des familles de Roms dans la rue avec des enfants en bas âge. Ce n’est pas acceptable sur le plan humain et social. Ils cachent des matelas dans les bosquets. » Voilà qui fait tache en plein cœur de Saint-Germain-des-Prés !

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don