Un si proche « conflit lointain »

Pour Pascal Boniface, le non-règlement de la question palestinienne mine la société française.

En 2003, Pascal Boniface avait publié un livre au titre en forme d’interrogation : Est-il permis de critiquer Israël ? C’est peu dire que l’ouvrage avait fait débat. Or, voilà que Boniface persiste et signe dans un nouvel ouvrage, la France malade du conflit israélo-palestinien. C’est que non seulement les crispations communautaires n’ont pas cessé depuis onze ans, mais elles se sont enkystées. Et le directeur de l’Iris démontre une nouvelle fois que c’est bien « le » conflit qui constitue la toile de fond…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents