Des bains publics au palace doré

La piscine Molitor est devenue un luxueux hôtel cinq étoiles où tout se paie au prix fort.
Politis  • 22 mai 2014
Partager :

Après vingt-cinq ans d’absence, la piscine Molitor, située porte d’Auteuil (XVIe), a rouvert ses portes. Sa cure de jouvence aura duré deux ans et demi et coûté 80 millions d’euros au groupement Bouygues, Colony Capital et Accor, qui l’a rachetée à la Mairie de Paris. Hélas, on est bien loin de l’image festive liée au légendaire « paquebot blanc ». Après avoir accueilli en son bassin les rires de la bourgeoisie parisienne, les regards en coin devant le premier bikini, les émois devant des naïades topless puis les délires de la communauté artistique underground et branchée, ce lieu classé aux monuments historiques est devenu un luxueux hôtel cinq étoiles où tout se paie au prix fort. Pour y nager, il faut être client de l’hôtel ou membre du club. Droit d’entrée à 1 200 euros ; adhésion annuelle à 3 300 euros. Reste la journée « découverte », à 180 euros tout de même. La Mairie de Paris, qui a cédé ce patrimoine, a pensé à négocier une (petite) exception pour les scolaires : ils auront accès au bassin d’hiver trois demi-journées par semaine. C’est charitable.

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don