Euro or not euro ?

Le débat masque celui sur le projet, souverainiste ou fédéraliste.

La controverse sur la sortie de l’euro prend l’apparence d’un débat technique que l’on peut résumer par la question suivante : comment résorber le déséquilibre macroéconomique lorsqu’un pays subit un déséquilibre de sa balance des paiements ? Les partisans de l’euro soutiennent que la zone euro doit, pour résorber ces « chocs asymétriques », devenir une « zone monétaire optimale » : la mobilité des facteurs de production entre les régions en difficulté et en expansion doit être forte, un budget…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.