Isabelle Balkany a les moyens…

Isabelle Balkany a recouvré la liberté en s’acquittant d’une caution de la modique somme… d’un million d’euros.
Politis  • 29 mai 2014
Partager :

Mise en examen pour « blanchiment de fraude fiscale » par le juge Renaud Van Ruymbeke le 22 mai, après 48 heures de garde à vue, dans le cadre d’une enquête judiciaire sur le train de vie de son couple, Isabelle Balkany a recouvré la liberté en s’acquittant d’une caution de la modique somme… d’un million d’euros. Un tel montant ne sonne-t-il pas comme un indice ? Sachant que Patrick ne devrait percevoir que ses indemnités de député et de maire de sa bonne ville de Levallois-Perret, et Isabelle, celles de première adjointe et de conseillère générale. Mais ce serait « malhonnête », présomption d’innocence oblige. Quant aux accusations du (bien informé) Didier Schuller, jadis condamné dans les affaires des HLM des Hauts-de-Seine, ce ne sont certainement que vilenies…

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don