Rouge comme une banane...

L’heure est au magenta, que ce soit pour visiter une collection de tableaux du XXe siècle ou soulever un débat cuisant : pour ou contre la fessée ?

Tout est rouge, de la couverture aux pages. Ce peut être un détail sur le tableau : un toit dans les Chaumières de Van Gogh (1890), des fruits allongés dans les Bananes de Gauguin (1891), la moitié d’un visage dans Buste de femme au chapeau de Picasso (1962)… Mais, parfois, le magenta déborde : sur les conserves de tomate de Warhol (1965), la peau chez Pignon ou Tamayo, une robe chez le Douanier Rousseau… Treize tableaux, treize peintres rassemblés sous l’étendard révolutionnaire : Rue du monde a choisi un…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.