Christian Estrosi ouvre la chasse (sélective) aux drapeaux étrangers

Le maire UMP de Nice et président de de la Métropole Nice Côte d'Azur, Christan Estrosi, a décidé de prendre un arrêté «interdisant l’utilisation ostentatoire de tous les drapeaux étrangers sur l’hypercentre» de la ville de Nice pendant la durée de la Coupe du monde de football. L'édile ne cache pas que son arrêté vise clairement le drapeau algérien. Si tous les drapeaux étrangers flottants dans le ciel niçois devaient être remisés dans des placards, c'est la déco de la Promenade des Anglais qu'il faudrait…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.