Islamophobie : Une réalité déniée

La montée des agressions et des discriminations islamophobes va de pair avec la stigmatisation récurrente des musulmans par les médias et dans le débat politique, voire dans les lois.

Olivier Doubre  • 5 juin 2014 abonné·es
Islamophobie : Une réalité déniée
© Photo : AFP PHOTO / PATRICK BERNARD

Jusqu’à récemment, pour la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH), l’islamophobie en France n’existait pas. Du moins cette instance se refusait-elle à employer le terme d’islamophobie, déniant ainsi la réalité du phénomène, pourtant en forte augmentation. Pour les sociologues Abdellali Hajjat et Marwan Mohammed [^2], dans un essai, c’était là une « décision politique » de la part de cette autorité administrative rattachée au Premier ministre, mais indépendante. Dans la dernière édition de son rapport annuel, consacrée à l’année 2013 et remise à Manuel Valls le

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 6 minutes