Le service public cache sa science

France 5 lance un nouvel opus de documentaires scientifiques. En plein été, à un horaire déserté. Une manière d’enterrer les films les plus exigeants.

Les perturbateurs endocriniens sont des produits chimiques implantés dans des milliers d’objets de la vie courante ; le bisphénol A, présent dans les biberons, serait le plus célèbre. Des perturbateurs qui piratent le système hormonal, constituant une bombe à retardement pour la santé (diabète, cancers divers, obésité, infertilité, malformation génitale, etc.). L’Europe avait commencé à s’y intéresser dans les années 1990, avant de promettre en 2013 une chasse aux produits chimiques, avec certaines…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents