Une écotaxe au rabais

Avec son projet de « péage poids lourds », le gouvernement cherche le consensus… sans succès.

Le « péage de transit poids lourds », version édulcorée de l’écotaxe concoctée par le gouvernement, ne satisfait personne. Ni les « bonnets rouges », ce mouvement de contestation breton qui avait obtenu la suspension de l’écotaxe fin 2013, ni les écologistes, qui accusent le gouvernement de proposer une « taxe au rabais » pour mieux acheter la paix sociale. Touchant 4 000 km de réseau routier, contre 15 000 dans le précédent projet, le nouveau dispositif épargne la plupart des routes bretonnes. Mais ce…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.