Le Off veut lutter sur scène

Plutôt qu’une grève qui les mettrait en danger, les compagnies de la programmation parallèle préfèrent organiser des débats.

Anaïs Heluin  • 3 juillet 2014 abonné·es
Le Off veut lutter sur scène
© Photo : Ludovic Giraudon

« Durant l’ensemble du Festival d’Avignon, le Théâtre du Rictus jouera le troisième volet de sa trilogie Rhapsodie au Grenier à sel. » En des temps plus sereins pour le spectacle vivant, cette affirmation du metteur en scène Laurent Maindon n’aurait pas eu lieu d’être. Aujourd’hui, elle est nécessaire. Vitale, même. «   Si notre spectacle était annulé, la moitié de mon équipe se

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans le dossier
Intermittents : La bataille d'Avignon
Temps de lecture : 4 minutes