Pesticides : les riverains disent non !

Alors que les dommages sanitaires et environnementaux de la chimie agricole s’amplifient, l’opposition dépasse désormais les milieux agricoles
et militants pour mobiliser le public. Une pétition demande l’interdiction des pulvérisations à proximité des habitations.

En dix jours, plus de 110 000 personnes ont signé la pétition de Générations futures. Lancée le 20 juin, elle appelle les députés à soutenir l’interdiction de pulvériser des pesticides le long des habitations et des écoles 1. François Veillerette, porte-parole de l’association, signale une recrudescence, au printemps, d’appels de parents inquiets constatant qu’eux et leurs enfants inhalent la chimie épandue dans les champs voisins. « Les cultures s’approchent de plus en plus des bâtiments, les habitants…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents