Rock : Obscurité processionnelle

Ce jeune groupe danois sort un premier album aussi foudroyant qu’apocalyptique. Une réussite.

Ils sont trois, viennent du Danemark et ont choisi un nom de guerre : Get Your Gun (Prends ton fusil). Ce ne sont pas pour autant des gens pressés. Formé en 2008, le groupe sort seulement son premier album, avec juste sept morceaux. Sept compositions relativement longues et, surtout, d’une incroyable densité quand ce n’est pas d’une réelle brutalité. Mais on imagine aisément qu’on ne choisit pas de s’appeler Get Your Gun pour venir conter des bluettes. S’ils ne sont pas pressés, ils se montrent en revanche…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents