États-Unis : Après Ferguson

La mort d’un jeune Noir sous les balles d’un policier blanc a secoué le pays. Correspondance d’Alexis Buisson, à New York.

Il était une fois Ferguson, petite ville sans histoire du Missouri. Le 9 août, son destin bascule. Un peu après midi, Michael Brown, un jeune Noir est interpellé par Darren Wilson, un officier de police blanc. Le policier roule à hauteur de l’adolescent qui marche sur la tranquille Canfield Drive. Une bagarre s’ensuit à travers la vitre du véhicule. Un coup de feu part. Brown s’enfuit. Wilson sort de sa voiture et loge sept balles dans le corps du jeune garçon. Celui-ci s’était-il retourné en levant les…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.