Christiane Taubira sonne la révolte sur France Culture

Jean-Claude Renard  • 22 septembre 2014 abonné·es

Elle a seulement 16 ans quand sa mère décède. Ce jour-là, elle déclare avoir « perdu [son] innocence » . « J’ai découvert que j’étais soudain seule face au monde sans rien au-dessus de moi, car, ce jour-là, j’ai aussi rompu avec Dieu. Oui, cela a été une espèce de naissance, un désarroi mais pas du désenchantement. » Ces par ces mots que s’ouvre cet entretien fleuve avec Jean-Michel Djian, diffusé à

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 2 minutes