Le jeune Beckett se dévoile

George Craig publie le premier tome de la correspondance de l’auteur de Godot .

Gilles Costaz  • 4 septembre 2014 abonné·es
Le jeune Beckett se dévoile
© **Lettres I (1929-1940) de Samuel Beckett** , traduit de l’anglais (Irlande) par André Topia. Gallimard, 808 p., 55 euros. Photo : AFP

C’est avec mille précautions que commence à paraître la correspondance de Samuel Beckett ! Le maître d’œuvre de cette tâche considérable, George Craig, et ses coéquipiers, Martha Dow Fehsenfeld, Dan Gunn et Lois More Overbeck, savent trop bien que leur auteur est sacro-saint et qu’il ne faut pas déplaire à l’une des

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Littérature
Temps de lecture : 3 minutes