Ukraine : La folle surenchère

Poutine poursuit son offensive sur l’est du pays, tandis que l’Otan menace.

En quelques jours, les masques sont tombés. Il est aujourd’hui évident que la Russie intervient directement dans l’est de l’Ukraine, avec ses chars et ses troupes. C’est l’explication de la déroute de l’armée ukrainienne qui a dû céder aux séparatistes, lundi, l’aéroport stratégique de Lougansk. L’armée de Kiev a dû également abandonner une vaste zone entre le fief séparatiste de Donetsk et le port de Marioupol, au sud. Traduisant sur un plan politique les avancées de ses troupes, Vladimir Poutine a évoqué…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Corps volants et coudes serrés

Culture accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents