Yémen : Manifestations sanglantes

Des milliers de manifestants campent depuis plusieurs semaines dans le centre de Sanaa pour réclamer le départ du gouvernement.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


La répression se poursuit au Yémen, où des milliers de manifestants campent depuis plusieurs semaines dans le centre de Sanaa, la capitale du pays, pour réclamer le départ du gouvernement, accusé de corruption. Le 9 septembre, lorsque les contestataires ont tenté de prendre d’assaut le siège du gouvernement, et selon un premier bilan fourni par le comité d’organisation de la manifestation, sept partisans de la rébellion chiite ont été tués.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.