Caddie, une reprise en berne

Comme annoncé lundi dernier, le tribunal de commerce de Paris a rendu aujourd’hui sa décision sur l’avenir du fabricant de chariots de supermarché Caddie, installé à Drusenheim, dans le Bas-Rhin, en Alsace. Menacée de liquidation, la société, mise en redressement judiciaire en août, présentait une seule offre de reprise, celle de son ancien directeur général, Stéphane Dedieu, contrôlant 65 % du capital (contre 25 % pour le distributeur italien Bertoldi et 10 % pour l’allemand Shopbox, spécialisé dans…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.