Daniel Mermet : « Il y a une légitimité à faire entendre une autre voix »

Daniel Mermet précise les contours de la renaissance de « Là-bas si j’y suis » sur le web.

Le projet avance. Doucement, sûrement. Écarté de France Inter, Daniel Mermet entreprend donc la renaissance de « Là-bas si j’y suis » sur Internet. Son éviction avait suscité beaucoup de réactions, de protestations et une pétition, en juillet, rassemblant plus de 170 000 signatures. De quoi rebondir et envisager une suite. Très vite. À la sortie de l’été, l’animateur emblématique avait déjà annoncé une résurrection de son émission, où se retrouveraient « les reportages, les découvertes et les débats de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents